Loïc Touzé

FORME SIMPLE

Création 2018

Les variations    Goldberg de Jean-Sébastien Bach contiennent    des    danses

Les variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach contiennent des danses : menuets, gigues, sarabandes, passe-pieds… Je les entends, les vois, les devine par la façon dont le clavecin vient pincer les cordes pour faire résonner ces sons anciens. J’entends aussi la modernité de sa construction et la puissance de sa structure.
Cette musique donne à voir des gestes et des récits. Ces gestes sont ceux que d’autres ont fait il y a longtemps, traces laissées pour que nous les empruntions à nouveau, autant que gestes à venir qu’à notre tour nous faisons apparaître pour offrir des récits d’aujourd’hui.
Quand j’écoute cette musique par le corps et le mouvement, je suis saisi par le rythme, les nuances, les couleurs, les glissements, les attaques, les saccades. Si mon écoute est plus émotionnelle, la joie et la mélancolie s’entremêlent, une sensation d’espace et d’ouverture s’accorde à un rapport plus intime.
Nous avons essayé d’entendre ce qui se tient comme histoire, comme fiction, dans les intervalles que la structure musicale creuse d’une variation à l’autre. Et nous tentons de tisser le récit inédit que ces espaces libres offrent à notre imaginaire.
L’interprétation des danseurs s’accorde à celle de la musicienne ; ensemble ils tissent un dialogue subtil, nourri par la précision d’une longue attention partagée. Ils ne se suivent pas, ils ne s’attendent pas, mais prennent le risque de parcourir ensemble une histoire plus large qu’eux-mêmes, qu’ils empruntent comme on le ferait d’un sentier ancien, sans s’inquiéter de l’endroit où il nous mène.

Loïc Touzé

Dates

Distribution

Chorégraphie Loïc Touzé
Musique Variations Goldberg de J.-S Bach
Interprétation Madeleine Fournier, David Marques, Teresa Silva
Clavecin Blandine Rannou
Lumière et régie générale Pierre Bouglé / Joël L'Hopitalier
Costumes Valentine Solé
Scénographie Miranda Kaplan
Construction décor Atelier de la Comédie de Saint-Etienne
Remerciements à Anne Lenglet pour son regard et aussi Béatrice Massin Cantor, Freddy Eichelberger, Eloïse Rignon

mentions

Production : ORO
Coproduction: La Comédie de Saint-Etienne, Centre dramatique national, CDCN Atelier de Paris-Carolyn Carlson, Centre Chorégraphique National de Nantes Ambra Senatore dans le cadre de l’accueil studio, Le Phare CCN du Havre Normandie - Direction Emmanuelle Vo-Dinh, Lieu unique, Scène nationale de Nantes
Partenaires : les Fabriques, laboratoire(s) artistique(s), Montevidéo, Créations contemporaines - Atelier de Fabrique Artistique.

Ce projet bénéficie du soutien de la Région Pays de la Loire et de la SPEDIDAM.

Crédit photo © Martin Agryroglo